09/09/2012

Du marbre baixanenc pour les rues

Fin des travaux rue Mirabeau et Dom Brial

Depuis plusieurs années, la Municipalité a engagé une politique de rénovation des rues du centre ancien du village. Ces travaux s’inscrivent pleinement dans l’objectif de préservation de l’architecture et du patrimoine menée par la Commune.

DSC_0003 (2).JPG

Dans un premier temps, la réfection des réseaux humides (eau potable et eaux usées) a été réalisée en partenariat avec Perpignan Méditerranée Communauté d’Agglomération. Aujourd’hui, la mise en esthétique des réseaux secs (câbles électriques et France Télécom) est terminée.

Afin de promouvoir l’économie locale, l’équipe Municipale a souhaité que le dallage des rues soit partiellement réalisé en marbre de Baixas et en « ilferrone ».

DSC_0006 (2).JPG

Dans un souci d’homogénéité avec le parement de la rue Arago et des places de la République et Général de Gaulle, une extraction de marbre spécifique a dû être réalisée. Pour les besoins du chantier, le marbre brut a été extrait sur la carrière de Baixas, le découpage des dalles de marbre est en cours. Il est effectué par la société Pierre de France sur le site de Laurens (Hérault).

baixasLes travaux se dérouleront à compter du lundi 10 septembre, un arrêté Municipal permettra la fermeture des rues Mirabeau du n°1 au 26 et Dom Brial du n°33 au n°41, à la circulation ainsi qu’au stationnement des véhicules.

Conscient des désagréments occasionnés aux riverains, une réunion hebdomadaire de travail sera mise en place dès la reprise des travaux. Dans l’objectif de minimiser les nuisances, chaque riverain pourra émettre ses observations aux heures habituelles d’ouverture du secrétariat de la Mairie. Les services Municipaux, urbanisme et travaux, concernés par le suivi du chantier feront part de toutes les observations recueillies aux entreprises.

Le bien être de chaque administré et l’amélioration du cadre de vie des Baixanencs restent une priorité de l’équipe Municipale. La préservation de l’architecture et du patrimoine en font aussi partie.

 

 

Les commentaires sont fermés.