01/02/2014

Cérémonie des vœux: "Ensemble pour un monde meilleur"

Gilles Foxonet Maire, entouré d'élus et d'agents communaux à ouvert la traditionnelle cérémonie des vœux devant un parterre d'élus dans la salle de l'espace Catalogne comble.

Voeux du Maire à Baixas 023-001.jpg

Des vœux pour tous, des vœux sincères, de bonne santé, de bonheur, des vœux de réussite, et un dernier vœu,

« que nous soyons tous unis et réunis pour qu’ensemble nous puissions poursuivre la construction d’un monde meilleur ».

Après leur avoir souhaité la bienvenue pour ce rendez-vous traditionnel qu'est la cérémonie des vœux qui permet aussi de présenter l’action municipale et de faire part des projets pour l’année nouvelle,

il précisa que 2014 à cet égard, est une année particulière du fait des élections municipales et communautaires de mars prochain et se lança dans une plaidoirie sur le rôle des maires et des communes.

cérémonies« Par la loi, ce calendrier m'impose un certain devoir de réserve,

il m’interdit de présenter un bilan municipal et de dresser quelque perspective que ce soit.

Ceci ne m’interdit nullement de vous donner mon sentiment sur l’avenir de nos communes, celui de notre intercommunalité et enfin sur le rôle que nous avons nous élus des communes dites rurales.

Il nous appartient à tous d’apporter notre pierre à l’édifice quant à cette réorganisation bien nécessaire, qui devra permettre une véritable simplification politique et administrative.

Mais ce qui retient mon attention aujourd'hui, c'est la place qu'aura la Commune dans cette organisation. 

La Commune doit rester au cœur du dispositif de l’aménagement territorial avec de vrais pouvoirs et des moyens adaptés.

Qui mieux que les Maires, les Adjoints et les Conseillers Municipaux d’un village, d’un bourg, d’une ville, peut décider de l’utilisation de son espace? »

Ce sujet n’est pas le seul à le préoccuper pour l’avenir, la réforme des rythmes scolaires et ses conséquences aussi...

 

Et, afin de gérer au mieux les budgets tout en maintenant le cap des objectifs fixés, il proposera aux élus du Conseil Municipal de faire un moratoire fiscal en n’augmentant pas les impôts locaux.

Dès les prochains jours,

il s'adressera à l’ensemble des Baixanencs, afin de présenter le bilan de l’équipe Municipale qu'il a dirigé durant ce mandat.

Il a poursuivi avec quelques mots du Premier Ministre, lors de son discours à l’occasion du dernier congrès national des Maires. « La fonction de Maire est très exigeante. C’est avant tout une grande responsabilité ».

Puis il ajoute :

"J’ai toujours attaché beaucoup d’importance à ma fonction, d’où mon engagement permanent. Etre élu impose des devoirs. J’ai fait ce choix de consacrer une partie de ma vie à ma commune et au service des mes concitoyens. J’en connais les contraintes et parfois les contrariétés. J’en mesure aussi les difficultés, c’est la grandeur de la fonction. Et ce n’est pas un hasard, si parmi tous les mandats, celui de Maire est le plus connu et le plus apprécié des Françaises et des Français...

A ceux qui disent que les communes sont dépassées, que 36000 communes c’est trop, que c’est un handicap pour le pays, je leur réponds, que le Maire aujourd’hui, mais aussi les adjoints et Conseillers Municipaux, ainsi que les personnels communaux aident, écoutent, participent et s’engagent pour toute la population.

Le Maire est le premier élu à qui nos concitoyens s’adressent, il est le plus connu, le plus sollicité, il est le recours le plus évident, le plus proche, il est le premier habitant d’une commune, le pilier d’une équipe, celui qui fédère, unit, rassemble ; il aime sa mission, son village et ses concitoyens.

Avec les élus qui l'entourent, ils sont en première ligne au service de toutes et de tous, et ce lien là, quelque soient la nécessaire réforme et la réorganisation, il désire le garder", car dit il, c’est une richesse pour tous.

« Quand on est Maire, il faut aimer les gens, et les aimer Tous ! Il faut les connaître, être proche d’eux, les côtoyer, partager, écouter, rassembler. Dans nos communes les élus participent à la fois aux fêtes, aux mariages, aux sépultures...

Nous sommes des fédérateurs d’énergie, des créateurs de projet, des rénovateurs, des bâtisseurs et des rassembleurs.

Mais seuls, nous ne serions rien »

cérémonies

S'ensuivit le moment des remerciements qu'il a terminé par une phrase empruntée à Jordi Pujol, Président de la Generalitat de Catalunya,

« Gracies a tots per aquesta feina ben feta ! »

Un dernier mot en conclusion avant d'inviter l'assemblée à partager l'apéritif dînatoire préparé et servi par les agent communaux :

« Et, aimer les gens, c’est aimer la France, aimer les gens c’est aimer le Languedoc Roussillon, aimer les gens c’est aimer les Pyrénées Orientales, et aimer les gens c’est aimer Baixas. 

cérémonies

 

Les commentaires sont fermés.